amandine Mahot, thérapeute conjugale et familiale, praticienne en hypnose ericksonienne

"Soigner les maux par les mots"

Thérapie conjugale et familiale

Thérapie conjugale

La thérapie de couple est une technique de résolution des problèmes et des conflits que les deux conjoints n'arrivent pas à régler efficacement eux-mêmes. Elle invite, quelque soit le nombre d'années de vie commune, à regarder différemment son partenaire, à s'entendre dire des mots que l'on avait du mal à formuler, à comprendre des attentes intimes, ou encore à exprimer des désirs enfouis.

 

Si vous rencontrez des difficultés avec votre conjoint, les consultations pourront vous permettre à réapprendre à parler avec l'autre, et à vous écouter. L'objectif des séances est de vous aider à mieux vous comprendre, savoir de quelle façon vous voulez apporter des changements dans votre vie de couple

La nature des problèmes varie énormément et chaque couple est différent. On peut tout de même dire que les motifs de consultations les plus fréquentes pour une thérapie conjugale sont les suivants :

  • La communication est rompue.
  •  Blocage lorsqu'on est dans un système d'accusation réciproque
  • La jalousie
  • L’éducation des enfants
  • L’infidélité
  • Les préoccupations financières
  • Les carences de désir
  • Les défis de la famille recomposée
  • Le rôle des sexes
  • L’infertilité et l’adoption.

Le recours à un spécialiste peut aider un couple à sortir de l'impasse. Se dire les choses devant un professionnel est essentiel: les ressentiments s'apaisent et les conjoints peuvent à nouveau s'écouter. Pouvoir exprimer ses doutes ou ses regrets face à un tiers qui va apparaître comme un guide neutre et bienveillant, permet de rétablir un dialogue au sein du couple.

 

Au cours des séances, j'aborderai les conflits psychiques de chacun des partenaires. Mon rôle en tant que thérapeute  consiste à écouter de façon neutre les deux conjoints à mesure qu'ils expriment leurs pensées ainsi que leurs sentiments et à les aider à éclaircir leurs différends.

La séance d'une thérapie conjugale dure 1 heure à 1 heure 30.

 

 

 

Test de satisfaction conjugale

Voici un questionnaire élaboré par Yvon Dallaire, psychologue de couple et auteur.

La pertinence de ce test est de souligner vos forces et de mettre en lumière vos points faibles. Ainsi, plus votre score est élevé, meilleures sont vos chances de perdurer en tant que couple uni. De ce fait, plus le score est bas, plus il est probable que vous soyer un couple en détresse. Faut-il s'alarmer si un couple obtient un score faible? Votre propre niveau de satisfaction subjective est plus important que n'importe quel test ( ainsi que ceux de votre moitié). Sachez qu'il existe des démarches précises que vous pouvez entreprendre pour changer ou améliorer votre situation, seul ou en couple, au besoin, avec l'aide d'un thérapeute professionnel.

Aujourd'hui, nous vous proposons un petit exercice et plus précisément, de passer un test de satisfaction conjugale. Précisons également que ce test a été élaboré par Yvon Dallaire, psychologue et sexologue clinicien. Ce test consiste à évaluer votre degré de satisfaction à propos des 25 items à l'aide de l'échelle suivante:

 

1. Très insatisfait, 2. Peu satisfait, 3. satisfait, 4. Assez satisfait, 5. Très satisfait.

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1   2   3   4   5

1. Notre confiance et respect réciproques

2. Le respect de mon territoire et de mes habitudes

3. Sentiment d'admiration pour mon partenaire

4. Sentiment que mon partenaire m'admire

5. Sentiment de complicité avec mon partenaire

6. Notre entente sur nos projets à court, moyen et long terme

7. La communication verbale émotive

8. La fréquence de nos rapports sexuels

9. La qualité de nos rapports sexuels

10. Nos moments de tendresse, hors sexualité

11. L'éducation de nos enfants

12. Notre entente financière

13. Le partage des tâches ménagères

14. Mes liens avec la belle-famille

15. Les activités de loisirs

16. La vie au jour le jour

17. La prise de décision

18. La résolution de nos conflits

19. La quantité de temps passé ensemble

20. La qualité de temps passé ensemble

21. Le support obtenu lors de moments difficiles

22. Les relations avec nos couples amis

23. Nos périodes de vacances en couples ou seul, sans la famille

24. Notre engagement réciproque et partage du pouvoir

25. Mon sentiment de liberté dans mon couple

Imprimer

Faites le total de chaque colonne= ___ Puis soustrayez 25 points de ce total= ___ %. Le chiffre obtenu vous donne votre taux de satisfaction conjugale en pourcentage. Plus celui-ci est élevé et plus vous vivez en couple depuis longtemps, plus vous êtes amoureux et heureux.

Interprétation sommaires des résultats:76 à 100%: couple très heureux, surtout si près de 100%.

51 à 75%: couple heureux avec des hauts et des bas, mais attention si près de 51%.

25 à 50%: couple malheureux et qui risque de l'être de plus en plus.

0 à 25%: couple très malheureux près du divorce ou de la résignation.

Pour obtenir une évaluation plus détaillée de ces résultats, vous pouvez retranscrire vos réponses sur le site: www.coupleheureux.com.

Le burnout conjugal.

Le couple va mal

Pourquoi? Le taux élevé de séparations, statistiques à l’appui, indique que notre vie moderne met le couple et la famille à rude épreuve, pour diverses raisons.

 

 Outre les variables personnelles et les compétences interpersonnelles, la baisse des valeurs religieuses, l’émancipation féminine et les changements dans les rapports entre les hommes et les femmes, incluant l’incompréhension des différences entre les deux sexes, l’individualisme, le rythme effréné et la difficile conciliation travail-famille expliquent l’exigeant équilibre entre l’individu, le couple, la famille et son environnement.

Toute une odyssée, ne trouvez-vous pas?

Pourquoi vit-on en couple?

Pour des raisons évidentes de reproduction? Des besoins sexuels? Économiques? Pour se sentir en sécurité? Pour s’aimer? En fait, nous vivons ensemble pour toutes ces raisons. Mais aussi, et surtout, nous le faisons pour causer des crises! Là est l’avantage réel d’un engagement amoureux. Ces crises nous ramènent à la réalité. Nous sommes des humains, imparfaits et perfectibles! Mais encore faut-il que chacun soit assez bien équipé pour traverser ces tempêtes. Ainsi l’idéal serait que l’être aimé qui « blesse » sache trouver la juste mesure, car la douleur engendrée chez l’un a inévitablement des répercussions chez l’autre. Pas facile!

L’amour exaspéré

Seuls 20% des couples à long terme se disent heureux. « Les couples heureux n’ont pas d’histoire », dit le vieil adage…

Plusieurs se résignent, d’autres se séparent dont certains vont «rompre sans tout casser».

Dans certains couples, les luttes de pouvoir et le dilemme du «pas sans toi, mais pas avec toi» mènent à des blâmes mutuels continus.

Résultat? Les attentes ne sont pas comblées, et les sentiments de frustration, de tristesse, de colère et détresse s’accumulent. L’amour s’exaspère, le couple s’épuise.

C’est le burnout conjugal.

Qui plus est, alors que la femme est «naturellement» plus encline à chercher une aide, l’homme s’isole, rumine ou explose.

Que faire ?

Avant d’arriver à l’épuisement amoureux, il faut avoir la sagesse d’accepter de l’aide. Plusieurs thérapies appelées «coaching» permettent d’acquérir ou d’améliorer des habiletés à la communication relationnelle. Or, ces techniques ont leurs limites, surtout quand la lutte contre l’envie de tuer et/ou de mourir et la crainte d’emmener ses enfants avec soi s’installe. Lorsqu’il y a un déséquilibre émotionnel, seul ou en couple, l’aide d’un professionnel qualifié s’impose. L’utilisation d’organismes communautaires peut également contribuer à retrouver le bien-être: des services s’adressant spécifiquement aux hommes voient graduellement le jour. Il est grand temps!

Pour résoudre des problèmes conjugaux, la thérapie de couple est généralement plus efficace que les consultations individuelles. Et si la consultation finit par mener à la décision de se séparer, la douleur d’une telle décision peut elle aussi être adoucie, parce que mieux comprise. Surtout, les conjoints pourront être guidés et mieux protéger leurs enfants.

La Thérapie familiale.

Une variété de facteurs de stress se présentera à votre famille au fur et à mesure que ses membres grandiront et formeront leur identité. Lorsque votre dynamique familiale devient blessante pour vous et ceux que vous aimez, la thérapie avec un spécialiste  peut vous amener un grand soulagement. La thérapie familiale peut vous guider vers des interactions et une dynamique plus saines.

 

La famille est un système en perpétuel mouvement:

Lorsqu'un membre de la famille souffre, toute la structure familiale peut se trouver bouleversée. Lorsque la communication est difficile et que des conflits éclatent sans cesse, la vie quotidienne peut vite devenir insupportable. Lorsque les rôles et places de chacun sont mal définis. Lorsque des non-dits ou des secrets traversent des générations...

 

La thérapie familiale va permettre de trouver de nouveaux schémas de fonctionnement et ainsi un nouvel équilibre.

 

La personne en souffrance, de par ses symptômes ou ses difficultés (échec scolaire, dépression, phobie, trouble alimentaire, repli sur soi, agressivité, conduite addictive, etc.), peut aussi permettre de révéler le malaise familial. Ces troubles ne vont plus être interprétés comme le signe d'une problématique individuelle mais plutôt envisagés comme symptôme révélateur de relations dysfonctionnelles impliquant les parents et la fratrie. Le but de la thérapie familiale est de redonner à la famille ses capacités de fonctionnement afin qu'elle retrouve un nouvel équilibre.

 

 La thérapie familiale peut vous aider, vous et ceux qui vous sont chers, avec des difficultés telles que :

  • L’éducation de vos enfants ou des enfants de votre conjoint
  • Les difficultés de communication
  • Les conflits familiaux
  • La relation parent-adolescent
  • Le deuil
  • Le divorce
  • L’éducation d’un enfant avec un handicap

 

La thérapie familiale peut amener à des changements profonds et durables chez les membres de votre famille, individuellement ainsi que collectivement.

 

La séance dure une heure.

Amandine Mahot, Thérapeute conjugale et familiale. Praticienne en hypnose Ericksonienne

Tel : 06-48-94-87-14

75 bis avenue pasteur 33185 LE HAILLAN

Mentions légales

Consultation uniquement sur rendez vous